ROSBRUCK: Après les mines ... l'eau

13 mars 2018

Les habitants de Rosbruck, qui subissent depuis une trentaine d'années les dégâts dus aux affaissements miniers, pourraient bien se retrouver inondés.

D’après des expertises, la Rosselle pourrait sortir de son lit ou les nappes phréatiques en remontant pourraient inonder les maisons.

Les propriétaires, par le biais de l'association Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV) ont entamé des actions en justice contre Charbonnage de France pour avoir des compensations financières, une "perte de valeur" de leurs maisons et à terme une expropriation.

Pour endiguer le problème des inondations, l'Etat prévoit de mettre en place un plan de prévention des risques d'inondations, classant ainsi la commune en zone de risques d'inondation naturelle, alors que les intéressés veulent un plan de prévention des risques miniers. 

Les sinistrés ne sont pas seul en conflit avec Charbonnage de France.
Puisque en juin 2017, Charbonnage de France a été contraint de verser 5,9 millions d'euros, à la ville Rosbruck.
Bien que la société ait fait appel de la décision, 3 millions d'euros ont tout de même été versés à la commune.