Actualités régionales

MOSELLE : Peste porcine

14 septembre 2018 à 10h49

Les autorités sanitaires belges ont confirmé jeudi 12 septembre l’infection par le virus de la peste porcine africaine (PPA) de deux sangliers sauvages dans la commune d’Etalle, située à une dizaine de kilomètres de la France. La maladie, originaire d’Afrique est présente depuis près de 5 ans dans plusieurs pays d’Europe de l’Est et s’est progressivement rapprochée de nos frontières

C’est une maladie strictement animale très contagieuse et résistante qui ne touche que les porcs et sangliers chez lesquels elle entraine de fortes mortalités.
Elle ne présente cependant aucun danger pour l’homme mais elle constitue une menace majeure pour les élevages de porcs.
Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre cette affection.

Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation a demandé immédiatement aux préfets des Ardennes, de la Meuse, de la Moselle et de la Meurthe et Moselle, de mettre en place des mesures de surveillance spécifiques concernant la faune sauvage et les élevages de porcs.
La surveillance de la mortalité des sangliers est renforcée ainsi que les mesures de biosécurité en élevages porcins. A ce stade, aucune mesure de restriction concernant la chasse n’est prescrite.

La préfecture de la Moselle rappelle à tous les promeneurs la stricte application du code forestier à savoir : l’interdiction de quitter les chemins, routes et sentiers et l’obligation de tenir les chiens en laisse.